le régime flexitarien

Le régime flexitarien, c’est quoi?

Le régime flexitarien est un régime principalement végétal, auquel s’ajoute occasionnellement de la viande.

Tout simplement, il n’y a pas de règles. Certains flexitariens auront un repas sans viande une fois par semaine, tandis que d’autres ne mangeront de la viande que dans de rares occasions.

Le régime flexitarien gagne en popularité, en particulier chez les personnes qui ne souhaitent pas s’engager complètement dans une alimentation végétarienne ou végane. Cela leur permet une flexibilité s’adaptant à différents styles de vie et conditions de santé.

Étonnamment, les adeptes du flexitarisme ne sont pas seulement des personnes qui souhaitent réduire leur consommation de viande, mais également des végétariens ou vegans qui décident de réintroduire la viande dans leur régime alimentaire.

 

Pourquoi décider de réduire sa consommation de viande?

Les motivations pour adopter un régime flexitarien sont très diverses.

Santé – La viande rouge est riche en lipides et réduire sa consommation peut avoir un impact positif sur votre poids, votre santé et la prévention des maladies cardiaques. De plus, les produits chimiques présents dans le jambon et la charcuterie sont liés aux maladies cardiovasculaires et à certains cancers. La quantité excessive d’antibiotiques utilisée dans les élevages industriels intensifs contribuerait aussi à une résistance accrue aux antibiotiques chez l’homme.

Éthique Animale – de nombreux flexitariens privilégient la qualité à la quantité, préférant acheter des viandes issues d’élévages « bio » ou « plein air » plus respectueux de l’éthique animale que les élévages intensifs.

Environnement – émissions de CO2, besoin croissant d’espace pour les cultures d’aliments d’élevage, déforestation etc…  la consommation de viande pèse lourd sur l’environnement. Afin de maintenir l’élévation de la température moyenne mondiale en deçà de 1,5°C, le rapport d’octobre 2018 du GIEC souligne la nécessité absolue de limiter notre consommation de viande.

 

Par où je commence?

  • Diminuez insensiblement en commençant par un jour sans viande par semaine. Augmentez ensuite vos « journées végétales » selon vos envies et humeur.
  • Découvrez une nouvelle façon de cuisiner et de nouvelles saveurs en parcourant des livres de cuisine végétarienne ou vegan.
  • Finie l’époque où un bon repas devait inclure de la viande ou du poisson. Composez vos menus autour des légumes et fruits de saison et (ré)apprenez à cuisiner avec les légumineuses, céréales, grains, soja etc . .
Print Friendly, PDF & Email